top of page

Notre ventre : 6 organes YIN, 7 organes Yang. Part 2


Notre ventre est constitué de 6 organes YIN (féminin) qui ont pour fonction de produire les 5 substances vitales du corps humain, de les transformer, de réguler leur flux et les stocker. Il est aussi constitué de 7 organes Yang (masculin) qui ont pour fonction d’absorber les éléments nutritifs servant à la formation des substances vitales et de les répartir dans le corps ainsi que de trier les éléments « inutilisables » pour ensuite les rejeter. 

En plus de ces organes yin et yang, la médecine chinoise reconnaît 6 entrailles : le cerveau, les os, la moelle, les vaisseaux, l’utérus et la vésicule biliaire (qui appartient aussi aux organes Yang). 

Le système digestif permet, grâce à ces plusieurs organes de prendre la nourriture, la digérer, la transformer en énergie QI, la transformer en glucides, sels minéraux, oligo-éléments et autres substances utilisables par l’organisme, puis évacuer le surplus. 


Parmi les 6 organes Yin, il y a le coeur et le péricarde, les poumons, la rate, le foie et les reins. 


▪ Le coeur gouverne la circulation du sang. Si le coeur ne remplit pas ses fonctions, certains phénomènes peuvent apparaître : insomnie, rêve violent, mémoire défaillante. Ce déséquilibre se manifeste sur la langue : pâle = déficience de sang au niveau du coeur, langue bleue = blocage. Un teint rosé et une peau lisse témoignent d’un approvisionnement en sang suffisant. Un visage « couleur bleutée » signale un blocage au niveau du coeur. 


Le coeur est le maître du psychisme et le siège de la conscience. Il dirige les fonctions mentales. Il est relié à l’émotion de la joie. La MTC considère qu’un niveau de joie normal se traduit par de la sérénité, joie de vivre, bonheur, pensée optimiste. 

Quand la joie est excessive, elle ralentit et disperse le QI, affectant le coeur et pouvant déclencher ces symptômes associés : douleur thoracique, gorge sèche, grande soif, agitation d’esprit, surexcitation, dépression, palpitation, insomnie. 


▪ Les poumons sont responsables de la respiration et régule l’ensemble du QI dans le corps. Ils participent de plus au transport et à la transformation de l’eau dans le corps. La vapeur d’eau contenue dans l’air subit une transformation lors de son déplacement et atteint les reins, les pores et la peau sous forme liquide. Ainsi les poumons veillent à une hydratation de la peau et régulent la transpiration. Ils servent aussi de défense de l’organisme puisqu’ils participent à l’élimination des toxines. 


Les poumons sont reliés à l’émotion de la tristesse : peine, chagrin, dépression, remords, mélancolie, désolation… Une tristesse vécue sur une trop longue période peut devenir pathologique et va diminuer ou épuiser le QI, ce qui peut provoquer ces troubles associés : essoufflement, fatigue, états dépressifs, voix faible, pleurs incessants, rhumes, toux, asthme, chagrin, manque de souffle et troubles cutanés. 


▪ La rate est considérée comme étant l’organe digestif le plus important. La rate (Pi) joue un rôle prédominant dans le processus de transformation des aliments en Qi et en sang. De plus, la rate propulse l’eau vers le haut du corps et veille à ce que le sang circule dans ses vaisseaux. La rate approvisionne les muscles en Qi et en sang. 


La rate est relié à l’émotion de l’anxiété : pensées obsessives, inquiétudes persistantes, surmenage intellectuel, sentiment d’impuissance, rêverie… Les gens qui s’inquiètent beaucoup ou souvent, souffrent d’une faiblesse de la rate/pancréas. Avoir trop de soucis noue et bloque le Qi et affecte cet organe. 


La MTC considère que la rate/pancréas abrite la pensée qui nous permet de réfléchir, étudier, nous concentrer et de mémoriser. Si le QI est faible, il devient ardu d’analyser les situations, de gérer les informations, de solutionner les problèmes ou de s’adapter à 

du nouveau. La réflexion peut se transformer en rumination mentale, en obsession, la personne se « réfugie » dans sa tête. 


Les principaux symptômes du vide du QI sont : lassitude mentale, rumination, difficulté à s’endormir, perte de mémoire, difficulté de concentration, pensées confuses, fatigue physique, étourdissements, selles molles ou diarrhée, manque d’appétit, ballonnements, amaigrissement ou prise de poids. 


▪ Le foie (Gan) sert à approvisionner toutes les parties du corps en substances vitales. Il est responsable du stockage et de la régulation du sang. Il veille à approvisionner suffisamment le corps en sang lors d’activités physique. Au repos, le sang retournera au foie et y sera stocké. 


Il joue aussi un rôle dans la digestion, il est responsable de la sécrétion de la bile. 

Il contrôle nos émotions. Ainsi, une perturbation du psychisme peut avoir des répercussions négatives sur cet organe car le foie et les émotions se trouvent dans une relation d’interdépendance perpétuelle. 

En cas de déficience de cet organe, l’énergie vitale ne peut plus circuler et le sang devient stagnant. Il peut s’avérer nuisible à l’estomac et à la rate. 

Au niveau émotionnel, le foie est en lien avec la colère : irritabilité, humiliation, indignation, frustration, insatisfaction, refoulement émotionnel, fureur, rage, agressivité, emportement, impatience, exaspération, amertume, rancune… 

L’ascension anormale du QI, provoque des syndromes appelés « montée du yang du foie » = « le feu du foie ». Les symptômes sont plutôt constatés à la tête : céphalées, migraine, allergies, problèmes dermatologiques, conjonctivite, baisse de l’acuité visuelle, rougeurs dans le cou, visage rouge, vertige, acouphènes… 

La colère refoulée entraîne plutôt la stagnation du QI du foie, pouvant s’accompagner d’autres maux : ballonnements, alternance constipation/diarrhée, règles irrégulières, syndrome prémenstruel, soupirs fréquents, besoin de bailler ou s’étirer, oppression de la poitrine, boule à l’estomac ou dans la gorge, certains états dépressifs. 


▪ Les reins (shen) sont le siège du Jing, substance responsable de la production de la moelle, du maintien en bon état des os, de la reproduction et de la croissance. Comme tous les organes ont besoin de cette substance, l’ensemble de l’activité vitale se retrouve dans les reins. Le vieillissement dépend donc de cet équilibre Jing. Ainsi, un vieillissement prématuré ou un vieillissement physique sans développement intellectuel s’explique dans la médecine chinoise par un déséquilibre du Jing. 


Une autre fonction du rein est de maintenir l’eau en mouvement et de la transformer. 

Les reins sont reliés à l’émotion de la peur : sentiment d’insécurité, isolation, angoisse, frayeur, crainte, appréhension, phobies… 

La peur entraîne le QI vers le bas et affecte les reins. Le vide du YIN du rein prédispose la personne à se sentir anxieuse. Les symptômes associés sont : perte de mémoire, frilosité, acouphènes, perte de l’audition, fatigue généralisée, oppression thoracique, lombalgie et problèmes articulaires. 

Puisque le YIN des reins s’épuise avec l’âge, phénomène aggravé à la ménopause, il n’est pas étonnant de constater que l’anxiété soit plus présente chez les personnes âgées et que plusieurs femmes se sentent anxieuses au moment de la ménopause. 

Parmi les 7 organes Yang, il y a l’estomac, le gros intestin et l’intestin grêle, la vésicule biliaire, la vessie et le triple réchauffeur. 


▪ L’estomac est l’endroit où commence la digestion. Certains éléments seront envoyés vers la rate où le Qi et le Xue seront formés, d’autres vers l’intestin grêle (Xiao-Chang) pour continuer d’être digérés. Au niveau de l’intestin grêle, la nourriture sera à nouveau divisée et sera envoyée vers la rate ou le gros intestin. Une autre partie passera directement de l’intestin grêle aux reins et à la vessie. 


Au niveau émotionnel, l’estomac sert à "digérer" nos idées, nos sentiments et nos émotions. Il représente notre capacité d'acceptation et d'adaptation face aux nouvelles situations (familiale, professionnelle, financière). Un déséquilibre peut provoquer ces symptômes : perte d’appétit, douleurs gastriques, régurgitations… 


▪ Le gros intestin (Da Chang) prélève l’eau des aliments parvenus jusqu’à lui et rejette le reste. Il est relié également à l’émotion de la tristesse et de la mélancolie. Lorsqu’il y a un déséquilibre dans cet organe, ces symptômes peut survenir : constipation, diarrhées, douleurs abdominales. 


Le rôle émotionnel/psychologique de l’intestin grêle réside dans notre capacité de jugement. Il gouverne notre aptitude à séparer dans notre esprit le pur et l’impur, à faire émerger les idées pertinentes et utiles, et à faire le bon choix. Les symptômes associés au déséquilibre de l’intestin grêle peuvent être : diarrhée, dysuries, spasmes, transpiration abondante, gastro. 


▪ La vésicule biliaire stocke la bile, substance jaune et acide, formée par le Qi du foie. En cas de besoin, elle envoie de la bile vers l’estomac où elle participera à la digestion. Il existe une relation d’interdépendance entre le foie et la vésicule biliaire. Un dérèglement du foie atteindrait la vésicule et inversement. 


Emotionnellement, la vésicule est la poubelle de tout ce qui n’est pas exprimé par le foie. C’est aussi l’esprit de décision et le courage. Un déséquilibre de cet organe peut provoquer ces symptômes : sciatique, manque de confiance en soi, jalousie, vertiges, gonflements des seins, bourdonnements d’oreilles aigus, lithiase, migraines, raideurs cervicales, douleurs articulaires et triglycérides. 


▪ La vessie : l’urine passe des reins à la vessie (pang – Guang) et sera ensuite éliminée. Elle est formée à partir des éléments nutritifs partant des poumons, parcourant l’intestin grêle et le gros intestin pour finir dans les reins. 


Émotionnellement, elle est relié à l’émotion de la peur. Lorsque qu’il y a un déséquilibre, cet organe peut provoquer ces symptômes : infections des voies urinaires, cystite. 


▪ Le triple réchauffeur : selon de nombreux médecins chinois et la MTC, cet organe n’existe que par son nom et est impossible à localiser. Il serait comparé à notre « métabolisme ». Il semble relier tous les organes ayant un rapport avec l’eau : les reins, les poumons, la rate, l’intestin grêle et la vessie. 









41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page